lecture

À l’écoute de la Parole

Lectures de la fête de la Transfiguration du Seigneur — Année A

L’épisode de la Transfiguration (Mt 17) fut une expérience centrale dans la vie des trois disciples choisis par le Seigneur. Le mont Thabor, son cadre choisi par la tradition, se situe spirituellement entre le Jourdain et le Calvaire, début et fin de la vie publique de Jésus. Ce sont trois lieux où sa filiation divine est proclamée, lors du baptême d’abord, par le Père, sans autre témoin que le Fils (Mt 3, 17 : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur »), ensuite aux disciples dans le passage de ce jour (Mt 17, 5, où la voix ajoute simplement : « Écoutez-le »), enfin comme réponse humaine sur les lèvres du centurion lors de la Passion (Mt 27, 54 : « Celui-ci était fils de Dieu ! »).

La Transfiguration est donc une étape dans le cheminement spirituel des disciples. Ils ont suivi l’appel du Seigneur, comme Abraham ; bientôt ils vont être confrontés au scandale de la croix. Jésus le leur annonce, et les y prépare à travers une expérience mystique qui fait resplendir la lumière au-delà des ténèbres qui s’accumulent contre lui et vont sembler le vaincre.

Sur le Thabor, nous assistons précisément à la manifestation-épiphanie de l’être profond du Christ : son corps (visage, habit) est « métamorphosé » et rend « visible » sa divinité. Il fait resplendir par anticipation sa future vie glorieuse. Pour le dire plus simplement : le Christ est la Lumière qui éclaire notre chemin et nous ouvre à la vie divine. À la suite des trois disciples choisis pour assister à la Transfiguration, Paul fera, sur le chemin de Damas, cette même expérience qui changera sa vie.

⇒Lire la méditation

Transfiguration

Transfiguration


.

  • Le Christ à Emmaus (Rembrandt, 1654)