lecture

Dimanche XXVI – Année C

Lazare et le riche : où conduit l’idolâtrie de l’argent ?

En route vers Jérusalem, Jésus vient de prononcer la parabole de l’administrateur malhonnête : nous l’avons proclamée dimanche dernier. Sa conclusion était ferme : « Vous ne pouvez servir à la fois Dieu et l’argent » (Lc 16,13).

Mais certains de ses auditeurs restent sourd à cette dénonciation, et s’accrochent à leur vision matérialiste : « Les Pharisiens, qui sont amis de l’argent, entendaient tout cela et ils se moquaient de lui » (v.14).

Le Christ proclame alors une parabole dramatique pour montrer à quoi aboutit l’idolâtrie de l’argent : le pauvre Lazare, qui rejoint le sein d’Abraham, contraste avec le riche anonyme, qui est en proie à la torture dans l’au-delà. A nous de choisir notre sort par l’orientation de notre vie terrestre…

Le riche supplie cependant le Patriarche d’avertir ses frères : quel est le sens de ce dialogue insolite, qui résonne dans l’Hadès ?

 Voir lʼexplication détaillée



.

  • Dimanche XXVII – Année C