Lectio Divina

Dimanche XXII du Temps Ordinaire - Année B

Exploration progressive du monde intérieur

Des scribes et Pharisiens veulent prendre Jésus en défaut : ils n’ont qu’un recours, reprocher à ses disciples de ne pas respecter la « tradition des anciens ». En quoi consiste-t-elle ?

À l’écoute de la Parole

Jésus profite de l’occasion pour faire avancer ses disciples dans l’exploration du cœur humain : la Loi est certes bonne et sage (première lecture, Dt 4), mais, nous dit Jésus, c’est l’intérieur du cœur de l’homme, et non ses actes extérieurs, qu’il faut réformer car c’est là que tout se joue (Mc 7).

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation

Pourquoi la Loi était-elle surtout extérieure sous l’ancienne alliance, pourquoi le Seigneur a-t-il attendu si longtemps pour tenir un discours sur les réalités intérieures et faire comprendre que c’est le cœur de l’homme qu’il voulait purifier ? Que nous dit la Bible sur les passions humaines ?

⇒ Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

Notre méditation est une esquisse d’une réflexion à approfondir sur les sources de la moralité : on en trouvera d’excellents éléments dans un document de la Commission Biblique Pontificale, Bible et morale, accessible ici.

On peut y lire en introduction :

« Pour les chrétiens, la Sainte Écriture n’est pas seulement la source de la révélation, la base de la foi, mais aussi l’incontournable point de référence de la morale. Les chrétiens sont convaincus que, dans la Bible, on peut trouver des indications et des normes pour agir correctement et pour atteindre la vie en plénitude. »