Lectio Divina

« Le feu est chaleur. La parole de Dieu ne doit pas être pour nous une théorie. Nous devons nous laisser réchauffer par elle afin de pouvoir en réchauffer d’autres. Nous avons à devenir chauds de la chaleur de Jésus-Christ, de l’énergie irradiante de sa bonté. Et le feu est sainteté… »

Cardinal Ratzinger

Dimanche III de Carême- Année C

Conversion, conversion, conversion !

À l’écoute de la Parole

Le message de Jésus, ce dimanche, est clair et fort : conversion, conversion, conversion… Cette invitation pressante, jaillie de son cœur brûlant de sollicitude pour nous, traverse les siècles et retentit sur les lèvres d’innombrables témoins, comme la petite Bernadette qui répétait « pénitence, pénitence, pénitence » à la demande de Marie, à Lourdes. Un cri qui ne pourrait être retranchée du message chrétien qu’au prix d’une mutilation tragique. Sur notre chemin de Carême ce message nous est aujourd’hui adressé directement par Jésus (Lc 13). Saint Paul nous exhorte lui aussi à la conversion, en réinterprétant l’épisode de la sortie d’Égypte (1Co 10).

⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation

La petite parabole du figuier stérile, que le vigneron essaie de faire fructifier, est un joyau d’enseignement spirituel : elle exprime la nécessité de la conversion, mais aussi toute l’attention de la sainte Trinité (propriétaire, vigneron et engrais) au chevet de l’âme plantée dans le champ du monde.

⇒ Voir la méditation complète


Pour aller plus loin

Le pape François a rédigé un document-programme au début de son pontificat, l’exhortation Evangelii Gaudium. Il y écrivait avec un grand réalisme teinté d’humour : « Je n’ignore pas qu’aujourd’hui les documents ne provoquent pas le même intérêt qu’à d’autres époques, et qu’ils sont vite oubliés. Cependant, je souligne que ce que je veux exprimer ici a une signification programmatique et des conséquences importantes » (n.25). Or ce document présentait un aspect inattendu de la conversion, celle de la Pastorale.

Six ans après sa publication, nous voyons que le pape ne cesse de mettre en œuvre cette intuition, et qu’il a grand besoin de notre soutien. Relisons la section II du chapitre 1, « une pastorale en conversion », qui commence ainsi :

« Chaque Église particulière, portion de l’Église Catholique sous la conduite de son Évêque, est elle aussi appelée à la conversion missionnaire » [1]


[1] Pape François, Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, n. 26.