Lectio Divina

« Le feu est chaleur. La parole de Dieu ne doit pas être pour nous une théorie. Nous devons nous laisser réchauffer par elle afin de pouvoir en réchauffer d’autres. Nous avons à devenir chauds de la chaleur de Jésus-Christ, de l’énergie irradiante de sa bonté. Et le feu est sainteté… »

Cardinal Ratzinger

Dimanche XXV du Temps Ordinaire - Année B

Le chemin de l’enfance spirituelle

À l’écoute de la Parole

Le Christ fait route vers Jérusalem. Tandis qu’il annonce à ses disciples le drame de la Passion, ceux-ci se querellent entre eux pour savoir qui est le plus grand. Une attitude trop humaine déjà dénoncée par le livre de la Sagesse (Sg 2) et plus tard par la lettre de Jacques (Jc 3). Jésus répond en plaçant un enfant au milieu d’eux, signe de pauvreté et d’humble confiance (Mc 9).

Voir l’explication détaillée

Méditation

Jésus, le premier, est cet enfant simple et abandonné entre les mains du Père. Il nous appelle à une attitude d’enfance spirituelle, à l’accueillir comme un enfant. Cet accueil est plus naturel aux femmes, dans leur vocation maternelle, mais tout croyant y est appelé, à l’instar de la Vierge Marie. C’est dans la prière que nous apprenons à accueillir Jésus dans tout son mystère, y compris la Croix qui conduit à la Résurrection.

Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

On trouvera ici des éléments sur la spiritualité carmélitaine de l’enfance spirituelle, la « petite voie » de sainte Thérèse, avec matériel et références pour approfondir.