Lectio Divina

La Sainte Famille - Année B

Jésus et Isaac: deux enfants pour trois couples

La liturgie de ce dimanche est centrée sur deux nourrissons: Isaac, l’enfant tant de fois promis et enfin concédé à Abraham et Sara (Gn 21). Jésus, blotti contre Marie et racheté par Joseph dans le Temple de Jérusalem. Il ne dit rien, mais il est déjà reconnu comme la Lumière des nations (Lc 2).

À l’écoute de la Parole

Trois couples s’offrent à notre méditation: Sara et Abraham, ou la foi mise à l’épreuve; Marie et Joseph, ou la parentalité exercée au nom de Dieu; Anne et Syméon, ou la fécondité de la vie consacrée.

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation: Trois couples dans l’aventure spirituelle

1. Abraham et Sara: la Promesse du sourire (Gn 15)

Une Promesse… à nouveau. Le Seigneur avait déjà promis à Abraham la postérité, la terre et la bénédiction (Par toi se béniront tous les clans de la terre, Gn 12,3). Abraham avait tout reçu sans répliquer, dans le silence de l’espérance, mais cette fois-ci, comme Dieu répète ses paroles mais ne semble pas agir, la douleur et l’incompréhension lui arrachent un cri: «Je m’en vais sans enfant…» (15,2). C’est la première fois qu’il répond à Dieu...

⇒ Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

La scène de la Présentation de Jésus au Temple nous montre deux «consacrés» qui accueillent le Christ dans l’enfant. La vie consacrée au service de la vie naissante… c’est ce que vivent les «petites sœurs des maternités catholiques», dont voici le site.

La guérison miraculeuse de l’une de ses membres a contribué au procès de béatification de saint Jean-Paul II. Voir le témoignage de sœur Marie Simon-Pierre.