Lectio Divina

Dimanche XXXI du Temps Ordinaire - Année A

À l’écoute de la Parole

Debout dans le Temple de Jérusalem, à quelques jours de sa Passion, Jésus apostrophe vigoureusement les consciences des scribes et Pharisiens: leur conduite ne correspond pas à la Loi qu’ils enseignent. Il stigmatise leur amour des «larges franges et phylactères», qui masque mal leur hypocrisie.

Le petit peuple qui écoute Jésus doit être protégé de ce scandale et apprendre à ne chercher qu’en Dieu la source ultime de la paternité et de l’enseignement : «Vous n’avez qu’un seul Père… Vous n’avez qu’un seul Maître…»

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation : Pères et Maîtres comme Jésus

Avec ces paroles si fortes, Jésus veut-il nous interdire toute pratique de la paternité spirituelle dans l’Église? Et comment certains pourraient-ils «enseigner la doctrine» si Jésus en est le seul maître exclusif?

⇒ Voir la méditation complète

Bonne lecture, bonne prière! P. Nicolas Bossu LC