Lectio Divina

Dimanche XXXIII du Temps Ordinaire - Année A

La logique de l’esclave contre celle du frère

À l’écoute de la Parole

Nous lisons aujourd’hui la dernière parabole de l’année liturgique avant le Jugement dernier : celle des serviteurs qui reçoivent cinq, deux ou un seul talent (Mt 25). Il s’agit de faire fructifier les dons reçus, comme la femme vertueuse de la première lecture (Pr 31), en attendant le retour du Seigneur, «qui vient comme un voleur dans la nuit» (1Th 5). Mais de quels dons s’agit-il ?

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation

Pourquoi le mauvais serviteur est-il condamné si durement ? En rendant son talent, il s’est pourtant comporté honnêtement. Mais ses paroles révèlent que son cœur est hanté par une «logique de l’esclave», alors que le Christ est venu nous enseigner «la logique du frère».

⇒ Voir la méditation complète

Bonne lecture, bonne prière! P. Nicolas Bossu LC

Pour aller plus loin

«Faire fructifier les talents»: la métaphore de la finance utilisée dans cette parabole nous permet de saluer les initiatives de solidarité qui, un peu partout dans le monde, s’appuient sur le «microcrédit». Voir cet exemple en Haïti, promu par le diocèse de Besançon.