Lectio Divina

Dimanche VI de Pâques - Année B

« Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés »

En ce temps pascal, nous voici transportés de nouveau au Cénacle, où Jésus ouvre son Cœur à ses disciples. Après l’allégorie des sarments qui portent du fruit, il nous indique ce qui anime profondément cette vigne : l’amour, l’amour du Christ envers son Père, l’amour mutuel des disciples, l’amour qui transforme nos cœurs en les branchant sur les pulsations divines (Jn 15 et 1Jn 4).

Un cœur bien concret est travaillé par cet amour, celui de Pierre qui se confronte pour la première fois à de nouveaux convertis qui ne sont pas Juifs… Comment accepter de donner le baptême à des païens ? (Ac 10).

À l’écoute de la Parole

  • Comment vivre l’amour si ce n’est en contemplant le Christ ?
  • Comment vérifier si ma charité est vraiment un amour surnaturel, et non une simple sympathie tout humaine envers les autres ?
  • Quels sont ces fruits que Jésus me promet dans l’Évangile ?

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation : de l’amour blessé à l’amour fécond

Commandement de l’amour… Un commandement se situe toujours entre un mal moral, dont il veut nous éloigner, et une vertu, qu’il veut susciter en nos cœurs. Comment vivre cet amour que Jésus nous offre ?

⇒ Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

Le commandement de l’amour est à vivre en toutes circonstances ; mais pour être plus concret cette semaine, nous pourrions essayer de le vivre particulièrement en relation avec la famille : au sein de la mienne ou au service d’autres familles qui en ont besoin. Nous pourrons ainsi préparer la Rencontre Mondiale des Familles, qui aura lieu en Irlande en août prochain.
Voir le site officiel.

Nous rejoindrons ainsi une préoccupation du pape François qui leur adressait ces paroles de réconfort :

« Chères familles, le Seigneur connaît nos fatigues : il les connaît ! Et il connaît les poids de notre vie. Mais le Seigneur connaît aussi notre profond désir de trouver la joie du repos ! Vous vous rappelez ? Jésus a dit : ‘que votre joie soit complète’ (Jn15, 11). Jésus veut que notre joie soit complète. Il l’a dit aux apôtres et il nous le répète aujourd’hui. Alors, ceci est la première chose que, ce soir, je veux partager avec vous, et c’est une parole de Jésus : Venez à moi, familles du monde entier – dit Jésus – et je vous donnerai le repos, afin que votre joie soit complète. Et cette parole de Jésus, portez-la chez vous, portez-la dans votre cœur, partagez-la en famille. Il nous invite à venir à lui pour nous donner, pour donner à tous la joie. »

Pape François, Discours aux familles, 26 octobre 2013