Lectio Divina

Dimanche II du Temps Ordinaire- Année B

Dieu nous appelle

La liturgie nous propose une réflexion sur l’appel de Dieu. Dans les temps anciens, puis aux débuts de l’Église, Dieu a appelé des prophètes et des disciples pour annoncer son Règne, et il les a choisis de manière inattendue. Nous contemplons, ce dimanche, le jeune Samuel auprès d’Éli, puis André et Jean lors de leur première rencontre avec celui qui donnera son sens à toute leur vie.

A l’écoute de la Parole

L’appel de Dieu n’appartient pas seulement au passé de l’Histoire Sainte: il est actuel et concerne tout baptisé. Chacun de nous – consacré ou non – est appelé personnellement par Dieu; attiré vers lui, sous l’action de l’Esprit-Saint, chacun est invité à lui répondre librement pour devenir son disciple, et surtout pour partager intimement sa vie et demeurer dans son amour.

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation: L’Esprit saint nous pousse à l’oblation parfaite

Les lectures nous présentent deux scènes assez différentes: le jeune Samuel auprès d’Éli à Silo, et les disciples auprès Jean-Baptiste au bord du Jourdain. Pourtant, nous pouvons recueillir bien des leçons des points communs qui les relient, puisqu’il s’agit de deux «vocations», deux appels à suivre le Seigneur. Comment entendre cet appel dans notre vie et le suivre?

⇒ Voir la méditation complète

Pour aller plus loin

Nous pouvons reprendre le message pour les vocations que Benoît XVI a publié en 2007, où nous lisons notamment:

«Le souci des vocations exige donc une "éducation" constante à l'écoute de la voix de Dieu, comme le fit Éli en aidant le jeune Samuel à comprendre ce que Dieu lui demandait et à le réaliser rapidement (cf. 1 S 3, 9). Or, il ne peut y avoir d'écoute docile et fidèle que dans un climat de communion intime avec Dieu. Et cela se réalise surtout dans la prière.»