Lectio Divina

Baptême du Seigneur - Année B

Eau, sang et Esprit pour un unique baptême

« Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie » (Mc 1,11)

Nous fêtons aujourd’hui le Baptême de Jésus par Jean Baptiste, dans les eaux du Jourdain. Le Ciel se déchire, l’Esprit descend « comme une colombe », et le Père rend témoignage à Jésus : une véritable théophanie trinitaire qui s’offre à la contemplation de nos yeux spirituels aveuglés par tant de lumière. Liturgiquement, il s’agit d’une fête tout ensemble de conclusion et d’ouverture : nous fermons avec elle la période de Noël, parce que l’Enfant qui est né à Bethléem a grandi et est reconnu – pour la première fois dans l’évangile de Marc – comme le « Fils bien-aimé du Père ». Nous commençons aussi le Temps Ordinaire qui sépare le temps de Noël du Carême, parce que Jésus abandonne sa retraite de Nazareth pour commencer sa vie publique, dans un grand mouvement qui va le conduire depuis la Galilée jusqu’à Jérusalem.

À l’écoute de la Parole

Un récit succinct, qui va droit à l’essentiel en nous ouvrant de nombreuses pistes théologiques : c’est ce que saint Marc nous offre pour décrire le baptême de Jésus par Jean Baptiste.

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation

Toutes les lectures reprennent le thème de l’eau… cet élément naturel est-il lieu de vie ou de mort ? Les deux significations lui sont attachées, et la liturgie les articule avec sagesse. Savons-nous en faire autant dans notre vie ?

⇒ Voir la méditation complète