Lectio Divina

novembre 2020

Deuxième dimanche de l'Avent - Année B

Préparez le chemin du Seigneur !

« Voici venir derrière moi Celui qui est plus fort que moi. »
Mc 1, 7

Un cri prophétique retentit : le héraut divin interpelle Jérusalem, l’invite à la conversion, car « le Seigneur va venir ». Ce rôle de messager est tenu par Isaïe, en première lecture (Is 40 : « Consolez mon peuple »), puis par Jean-Baptiste qui « proclamait un baptême de conversion » dans le désert (Mc 1).

Premier dimanche de l'Avent - Année B

Veiller dans la nuit

« Prenez garde, restez éveillés,
car vous ne savez pas quand ce sera le moment. »

Mc 13, 33

Fête du Christ Roi - Année A

Royaume, Charité, Jugement

À l’écoute de la Parole

Le jugement universel: une grande scène en conclusion des discours de Jésus et de l’année liturgique (Mt 25). Ce texte d’évangile constitue un point d’intersection entre Dieu qui s’abaisse pour prendre soin de ses brebis (Ez 34, 1re lecture), et le Christ qui est élevé au-dessus de toute la création pour la ramener à son Père (1Co 15, 2e lecture).

Dimanche XXXIII du Temps Ordinaire - Année A

La logique de l’esclave contre celle du frère

À l’écoute de la Parole

Nous lisons aujourd’hui la dernière parabole de l’année liturgique avant le Jugement dernier : celle des serviteurs qui reçoivent cinq, deux ou un seul talent (Mt 25). Il s’agit de faire fructifier les dons reçus, comme la femme vertueuse de la première lecture (Pr 31), en attendant le retour du Seigneur, «qui vient comme un voleur dans la nuit» (1Th 5). Mais de quels dons s’agit-il ?

Dimanche XXXII du Temps Ordinaire - Année A

Veiller dans la nuit

À l’écoute de la Parole

L’année liturgique touche à sa fin: nous écoutons, ce dimanche, la parabole des «vierges sages et folles» (Mt 25) tirée du «discours eschatologique» de Jésus. Notre espérance est ainsi fixée sur son retour en gloire, la Parousie que saint Paul évoque dans la lettre aux Thessaloniciens (1Th 4).

⇒ Voir l’explication détaillée