Lectio Divina

janvier 2019

Dimanche IV du Temps Ordinaire- Année C

Un soleil voilé

À l’écoute de la Parole

Proclamation éclatante, résultat décevant : la première prédication publique de Jésus, à Nazareth, est un dur échec et les foules le rejettent de sa patrie (Lc 4). C’est le ministère prophétique qu’exerce Jésus, qui se présente dans la lignée des deux prophètes Élie et Élisée ; d’où la première lecture où nous méditons la vocation de Jérémie (Jr 1).

⇒ Voir l’explication détaillée

Dimanche III du Temps Ordinaire - Année C

Annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres

À l’écoute de la Parole

Nouvelle période de Temps Ordinaire, nouvel évangile : nous commençons cette semaine notre lecture suivie de saint Luc, par la grande scène de la synagogue de Capharnaüm (Lc 4). Jésus proclame un oracle messianique d’Isaïe et se l’applique à lui-même (aujourd’hui s’accomplit).

En écoutant cette voix empreinte d’autorité, l’auditoire a peut-être pensé au scribe Esdras, qui avait proclamé solennellement la Torah à Jérusalem après le retour d’exil (Ne 8, première lecture).

Dimanche II du Temps Ordinaire - Année C

De la soif à l’ivresse

À l’écoute de la Parole

Le temps ordinaire, après le baptême de Jésus, s’ouvre cette année par le récit des Noces de Cana (Jn 2). En accomplissant son premier signe au cours d’un mariage, Jésus reprend à son compte le thème des noces entre Dieu et son peuple, abondamment utilisé dans l’Ancien Testament pour caractériser l’Alliance. Avec le Christ, l’alliance est fondée de nouveau, et dépassée : le Fils lui-même se donne comme source de joie et de vie.

Baptême du Seigneur - Année C

De la préparation à la manifestation

À l’écoute de la Parole

Le temps ordinaire s’ouvre par la célébration du Baptême de Jésus. Chez Luc ce récit prend surtout l’allure d’une théophanie. Après avoir été révélé aux pauvres, puis aux représentants des nations païennes à Noël (Lc 2), Jésus est manifesté à Jean et à Israël au bord du Jourdain (Lc 3). Plus encore, c’est la Trinité elle-même qui se manifeste : le Père proclame son amour pour lui.

Fête de l’Épiphanie

La lumière du Christ resplendit

Nous célébrons l’Épiphanie c’est-à-dire la manifestation de Jésus: au-delà d’Israël, la lumière du Christ brille sur toutes les peuples, pour apporter le Salut au monde. Ces peuples étrangers sont symbolisés par la visite à Bethléem des Mages venus d’Orient (Mt 2). Isaïe avait déjà entrevu ce mystère des nations païennes qui marchent vers la lumière de Jérusalem (Is 60).