Lectio Divina

juillet 2018

Dimanche XVIII du Temps Ordinaire - Année B

Du pain matériel au Pain de vie

Nous lisons, depuis la semaine dernière, l’étonnant dialogue entre Jésus et la foule, dans la synagogue de Capharnaüm (Jn 6). Pour la première fois, Jésus affirme : « Je suis le pain de la vie », et sa lumière vient éclairer les ténèbres de notre incrédulité.

Dimanche XVII du Temps Ordinaire - Année B

Foi et communion, ciments de l’Église

Nous ouvrons ce dimanche le chapitre 6 de saint Jean, qui nous conduira au « discours du pain de vie » dans la synagogue de Capharnaüm. Une ascension théologique passionnante, une invitation du Christ à croire en sa présence dans l’Eucharistie.

À l’écoute de la Parole

Tout commence par la multiplication des pains, commune à Marc et à Jean. Dans l’Ancien Testament, le prophète Élisée en avait accompli une, très similaire à celle de Jésus (2R 4).

Dimanche XVI du Temps Ordinaire - Année B

Désert et don de soi au service de la Compassion

Bousculé : dans l’évangile de ce dimanche, le Christ est bousculé et contraint de changer de programme. Entre les apôtres qui rentrent exténués de leur première mission, et les foules qui ne cessent de les suivre partout, la situation devient intenable. Mais c’est la compassion du Cœur de Jésus qui l’emporte finalement (Mc 6).

Dimanche XV du Temps Ordinaire - Année B

Le style évangélique de la mission

Jésus envoie pour la première fois les Douze en mission : un style nouveau (pas de pain, pas de sac…), une Parole nouvelle (l’Évangile), une autorité inédite (sur les démons…).

À l’écoute de la Parole

Les Douze sont constitués comme apôtres, envoyés : ils sont au service de la Parole divine, comme autrefois le prophète Amos au sanctuaire de Béthel (Am 7). Quel est le sens des instructions données par le Christ (Mc 6) ?

Dimanche XIV du Temps Ordinaire - Année B

L’incrédulité, hier et aujourd’hui

Jésus a commencé sa vie publique par une « tournée en Galilée » où enseignements et miracles ont eu grand succès auprès des foules. Mais vient aussi l’expérience du rejet : ses contemporains à Nazareth refusent de croire que l’un d’eux, le charpentier, puisse vraiment être le Messie.