Lectio Divina

octobre 2017

Dimanche XXXI du Temps Ordinaire - Année A

À l’écoute de la Parole

Debout dans le Temple de Jérusalem, à quelques jours de sa Passion, Jésus apostrophe vigoureusement les consciences des scribes et Pharisiens: leur conduite ne correspond pas à la Loi qu’ils enseignent. Il stigmatise leur amour des «larges franges et phylactères», qui masque mal leur hypocrisie.

Le petit peuple qui écoute Jésus doit être protégé de ce scandale et apprendre à ne chercher qu’en Dieu la source ultime de la paternité et de l’enseignement : «Vous n’avez qu’un seul Père… Vous n’avez qu’un seul Maître…»

Dimanche XXX du Temps Ordinaire - Année A

À l’écoute de la Parole

Face à la multitude des préceptes de la Loi, nous avons besoin de revenir à l’essentiel: Jésus nous l’indique par le double commandement d’aimer Dieu et son prochain (Mt 22).

La première lecture nous offre un extrait particulièrement émouvant de la Loi de Moïse, où Dieu essaie de nous convaincre d’abandonner tout égoïsme et toute injustice et se range du côté du faible (Ex 22).

⇒ Voir l’explication détaillée

Dimanche XXIX du Temps Ordinaire - Année A

À l’écoute de la Parole

Un piège est tendu au Christ au cours de sa dernière semaine à Jérusalem: est-il légitime de payer l’impôt à César? Sa célèbre réponse est lapidaire: «rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu» (Mt 22). Un principe qui est illustré par la figure de Cyrus en première lecture (Is 45), et qui connaitra une postérité extraordinaire en Occident.

⇒ Voir l’explication détaillée

Dimanche XXVIII du Temps Ordinaire - Année A

À l’écoute de la Parole

Ces semaines-ci, la liturgie nous propose de nombreuses paraboles dont beaucoup ont la vigne comme toile de fond: les ouvriers de la onzième heure, les deux fils, les vignerons homicides. Ce dimanche, il s’agit des noces qu’un roi organise pour son fils et auxquelles il convie largement (Mt 22). La première lecture, Is 25, est un bel oracle du «banquet messianique».

⇒ Voir l’explication détaillée