Lectio Divina

Premier dimanche du Carême - Année B

« Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »
(Mc 1, 15)

Nous voici en Carême. En ce premier dimanche, les textes font mémoire de Noé. Les alliances se succèdent entre Dieu et son peuple, mais butent toutes sur le même écueil : le péché de l’homme. L’Incarnation du Christ ouvre enfin une ère nouvelle, lui qui prend notre place au Jourdain et dans le désert de la tentation. « Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a identifié pour nous au péché » , dit Paul (2 Co 5, 21). L’homme n’est pas condamné à aller de chute en chute, et à se perdre loin de Dieu. Le Créateur vient lui-même prendre sur lui ses fautes et mourir pour lui, afin de l’entraîner dans sa Résurrection et l’unir à lui par la grâce. C’est cette immense espérance qui nous anime aujourd’hui et qui nous pousse à nous convertir pour suivre Jésus et entrer dans cette vie nouvelle qui se manifestera à Pâques.

À l’écoute de la Parole

Comme chaque année, ce premier dimanche de Carême est placé sous le signe de la tentation : en se retirant quarante jours au désert, Jésus subit, dans sa chair, les tentations qui assaillent l’homme et en sort vainqueur. Il nous montre ainsi comment vivre cette période féconde qui précède Pâques : en pratiquant l’ascèse pour donner à la Parole de Dieu la première place et apprendre à vivre selon la vérité.

⇒ Voir l’explication détaillée

Méditation

Sur les lectures de la messe souffle un vent de nouveauté : la fraîcheur d’un monde qui sort des eaux pour un nouveau départ (Noé), la voix de Jésus qui retentit pour la première fois dans l’évangile de Marc (Mc 1), le baptême qui engendre à une vie nouvelle dans la communauté chrétienne (1 P 3)… Comment cette nouveauté nous rejoint-elle ? Pour la recevoir, plaçons-nous dans la perspective historique des alliances.

 ⇒ Voir la méditation complète